Briser les vieux schémas

Mon couple

En partageant avec Jean-Pierre son expérience, sa jugeote et son enthousiasme, Claire fut une véritable source d’inspiration aimante pour lui. Il vécut quelque chose d’inattendu avec une femme : il découvrit qu’il n’avait pas besoin d’être celui qui sait tout et, par là même, devint plus fort et plus efficace. De nos jours, beaucoup de femmes intelligentes et en pleine réussite sont souvent réticentes face à cette capacité d’encourager et même de guider un homme. Claire a été un Pygmalion pour Jean-Pierre et il en vint à l’aimer profondément. Si vous vous trouvez dans ce genre de relation, ne vous montrez pas timorée : dites et faites ce qui vous semble correct. Il est parfaitement acceptable de briser les schémas et de faire voler en éclats les vieilles idées qu’on a sur la répartition des rôles. Les hommes n’ont pas à être toujours ceux qui dirigent.

La conseillère

Denis et Diane se sont rencontrés il y a trois ans à l’occasion d’une soirée de bienfaisance organisée par une association de célibataires. Diane, trente et un ans, s’occupe de la comptabilité d’une agence de publicité. Denis, trente ans, travaille dans une agence de recrutement de cadres. Ils projettent de se marier dans l’année qui vient. « Que nous soyons ensemble tient du miracle, nous dit Diane, compte tenu des problèmes que nous avions au début. » Lorsqu’ils firent connaissance, Denis venait de quitter une grosse entreprise de recrutement pour s’associer avec un de ses collègues. « Je voulais échapper à la mentalité des grosses boîtes et travailler comme je l’entendais, se rappelle Denis. Mon patron était toujours après moi pour que je me conforme au style de sa boîte. J’ai réalisé qu’il me faudrait probablement faire des heures supplémentaires si je montais ma propre entreprise, mais je pourrais fixer moi-même les règles et même gagner beaucoup plus d’argent. » « Je ne l’ai pas pris au sérieux, les premiers mois, dit Diane. C’était un type sympathique, fonceur. C’était drôle d’aller au cinéma avec lui et il m’emmena dans des endroits où je n’étais jamais allée, aux courses par exemple, mais il était tellement macho ! « Il se plaignait des “ idiots ” avec lesquels il était tout le temps en rapport, dans son travail, mais si je lui faisais une suggestion sur la manière de se comporter avec des gens différents, il se tenait vraiment sur la défensive. Je pouvais comprendre pourquoi il avait des problèmes dans son travail — il est impulsif et peut être trop direct avec les gens, tranchant et même brutal, et ce type de comportement ne facilite pas les contacts. Je le sais, je vends à toutes sortes de personnes. Si vous êtes dans la vente, vous devez être extrêmement professionnel. Vous devez sentir la personnalité des gens et tenir compte de leurs petits caprices. « Denis est très généreux et peut être extrêmement gentil et drôle, mais il voulait toujours avoir raison, même avec moi. Il était aussi terriblement jaloux et possessif, ce que je ne pouvais pas admettre. Nous étions toujours en train de nous disputer. Il me cherchait querelle si je ne pouvais pas le voir parce que je devais travailler trop tard ou que j’avais d’autres projets. « J’ai fini par lui demander pourquoi il me téléphonait tout le temps si ce qu’il voulait était manifestement une amie “ vieux jeu ” qu’il pourrait contrôler et dominer. Ce qu’il répondit me surprit vraiment. Il dit qu’il était fou de moi parce que j’étais si intelligente et que je réussissais toute seule dans le monde des affaires ! Il dit qu’il m’admirait et qu’il me respectait, surtout pour ma capacité à si bien m’entendre avec les gens. “ Tout le monde se sent bien avec toi, Diane. ” Voilà ce qu’il m’avoua. « Je répondis que je voulais bien envisager de former un couple avec lui à condition qu’il fasse des efforts pour moins me chercher querelle et moins me contrôler, que l’enjeu d’une relation n’était pas de gagner, mais de respecter les opinions de chacun et de bien s’entendre. M’étant ainsi engagée, il fit un effort. » L’influence de Diane est devenue très positive sur Denis. Extrêmement perspicace, elle connaît ses points faibles autant que ses points forts. Elle est intuitive, sensible et très sociable et, ces dernières années, elle est devenue pour Denis une alliée et une conseillère inestimable ; elle l’a aidé à améliorer la qualité de ses rapports avec les gens, ce qui non seulement a contribué à sa réussite professionnelle, mais en a également fait un compagnon plus sensible. « Diane a fait beaucoup pour moi, dit Denis. Elle me donne sagesse et amour et, de plus, elle a le sens des affaires. Elle me connaît de A à Z et j’ai vraiment confiance dans ses réactions. J’étais très bagarreur, mais elle m’a aidé à comprendre que, dans notre type de travail, je ne peux pas gagner à moins que tout le monde ne gagne. »